Comment utiliser 'Si', le mot espagnol pour 'If'

Comment utiliser 'Si', le mot espagnol pour 'If'

Habituellement, "si" et son équivalent espagnol, si, sont utilisés pour former ce que l'on appelle les condamnations avec sursis.

Bien que les règles de la grammaire espagnole pour les condamnations avec sursis puissent devenir complexes, dans la grande majorité des cas, la principale chose que vous devez savoir est le verbe à utiliser après si.

Verb Tense dans les phrases espagnoles «If»

La première chose est de se rappeler que, sauf dans de très rares cas, si n'est jamais suivi d'un verbe dans l'humeur subjonctive du présent.

Cela dit, il existe essentiellement deux types de si clauses qui font partie d'une phrase:

  1. Peines dans lesquelles la condition est probable ou raisonnablement probable. Ceci est connu grammaticalement comme une condition ouverte. Par exemple, dans la clause si llueve ("s'il pleut"), la pluie est considérée comme une possibilité distincte.
  2. Peines dans lesquelles la condition est contraire aux faits ou improbable. Par exemple, la clause si lloviera peut être traduit par "s'il pleuvait". Notez la différence de sens de l'exemple ci-dessus; dans ce cas, bien que la pluie soit une possibilité, elle est considérée comme peu probable. Un exemple de condition contraire aux faits est une clause telle que si yo fuera rico, "si j'étais riche." Grammaticalement, les conditions contraires aux faits et peu probables sont traitées de la même manière.

Le verbe correct au temps suivant si peut être observé dans les exemples ci-dessus. Dans des conditions ouvertes, des conditions où la possibilité est raisonnablement probable, si est suivi du présent temps indicatif (le temps le plus courant, probablement le premier que vous avez appris en tant qu'étudiant espagnol). Si la condition est peu probable ou fausse, un subjonctif passé (généralement le subjonctif imparfait) est utilisé. C'est le cas même lorsque la condition fait référence au présent.

En espagnol, comme en anglais, le si La clause peut précéder ou suivre le reste de la phrase. Ainsi, une phrase telle que si llueve voy de compras ("s'il pleut je vais faire du shopping") est l'équivalent de voy de compras si llueve ("Je vais faire du shopping s'il pleut").

Exemples de phrases utilisant Si

Voici quelques exemples de conditions ouvertes:

  • Si tengo dinero, me iré de viaje. (Si j'ai de l'argent, je partirai en voyage. Le fait d'avoir de l'argent est considéré comme raisonnablement probable.)
  • Si la casa es usada, le aconsejamos que un profesional la inspeccione. (Si la maison est utilisée, nous vous conseillons de demander à un professionnel de l'inspecter. Une phrase comme celle-ci pourrait être utilisée pour donner des conseils, où la condition ici est considérée comme une possibilité réelle.)
  • Si lo quieres, ¡pídelo! (Si vous le voulez, demandez-le!)
  • Van a salir si el presidente y los otros ladrones ganan las elecciones. (Ils vont partir si le président et les autres voleurs remportent les élections.)
  • Si ventes, salgo también. (Si vous partez, je pars aussi.)
  • Si gana Sam, voy a llorar. (Si Sam gagne, je vais pleurer.)

Voici quelques exemples de conditions improbables ou contraires aux faits:

  • Si yo fuera tú, tomaría una responsabilidad propia. (Si j'étais vous, je prendrais la responsabilité appropriée. Il n'y a aucune possibilité que je devienne vous.)
  • Si yo tuviera dinero, iría al cine. (Si j'avais l'argent, j'irais au cinéma. L'oratrice dit qu'elle n'a pas l'argent. Si le présent était utilisé, si tengo dinero, elle dirait qu'il y a une probabilité raisonnable d'avoir de l'argent.)
  • Mi hermana iría muchas veces a la playa si supiera nadar. (Ma sœur allait souvent à la plage si elle savait nager.)
  • Si ella hubiera tenido dinero, habría ido al cine. (Si elle avait eu l'argent, elle serait allée au cinéma.)
  • Si ganara Sam, lloraría. (Si Sam devait gagner, je pleurerais.)

Une note rapide sur l'écriture

Le mot si ne doit pas être confondu avec sí, un mot d’affirmation courant, souvent traduit par «oui». Le dernier mot est toujours orthographié avec un accent écrit ou orthographique pour distinguer les deux, bien qu'ils soient prononcés de manière identique.

Points clés à retenir

  • Quand si (signifiant "si") est suivi d'un verbe, le verbe est au présent indicatif si la condition énoncée est vraie ou probable.
  • Quand si est suivi d'un verbe, le verbe est dans un passé subjonctif si la condition énoncée est fausse ou improbable.
  • Le subjonctif passé est utilisé pour les improbabilités même si la condition énoncée est celle qui s'applique au temps présent.