Améliorer l'accès mobile aux sites Web gouvernementaux

Améliorer l'accès mobile aux sites Web gouvernementaux

Le gouvernement fédéral américain s’emploie à améliorer l’accès à la multitude d’informations et de services disponibles sur plus de 11 000 sites Web à partir d’appareils mobiles tels que tablettes et téléphones portables, selon un nouveau rapport intéressant publié par le Government Accountability Office (GAO).

Bien que la plupart des gens utilisent encore des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables, les consommateurs utilisent de plus en plus des appareils mobiles pour accéder à des sites Web contenant des informations et des services gouvernementaux.

Comme l'a souligné le GAO, des millions d'Américains utilisent chaque jour des appareils mobiles pour obtenir des informations sur des sites Web. En outre, les utilisateurs mobiles peuvent désormais effectuer de nombreuses tâches sur des sites Web qui nécessitaient auparavant un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, comme les achats, les services bancaires et l'accès aux services gouvernementaux.

Par exemple, le nombre de visiteurs individuels utilisant des téléphones portables et des tablettes pour accéder aux informations et aux services du ministère de l'Intérieur a considérablement augmenté, passant de 57 428 visiteurs en 2011 à 1 206 959 en 2013, selon les dossiers de l'agence fournis au GAO.

Compte tenu de cette tendance, le GAO a souligné que le gouvernement devait mettre à disposition sa richesse d'informations et de services «à tout moment, en tout lieu et sur n'importe quel appareil».

Toutefois, comme le souligne le GAO, les utilisateurs d’Internet mobile sont confrontés à toute une série de difficultés pour accéder aux services gouvernementaux en ligne. "Par exemple, la visualisation de tout site Web qui n'a pas été" optimisé "pour l'accès mobile - autrement dit, redessiné pour des écrans plus petits - peut être difficile", note le rapport du GAO.

Essayer de relever le défi mobile

Le 23 mai 2012, le président Obama a publié un décret intitulé «Construire un gouvernement numérique du XXIe siècle», enjoignant les agences fédérales à fournir de meilleurs services numériques au peuple américain.

"En tant que gouvernement et en tant que prestataire de services de confiance, nous ne devons jamais oublier qui sont nos clients - le peuple américain", a déclaré le président aux agences.

En réponse à cet ordre, le Bureau de la gestion et du budget de la Maison-Blanche a créé une stratégie de gouvernement numérique à mettre en œuvre par le Groupe consultatif sur les services numériques. Le groupe consultatif fournit aux agences l'aide et les ressources nécessaires pour améliorer l'accès à leurs sites Web via des appareils mobiles.

À la demande de la US General Services Administration (GSA), responsable des achats et gestionnaire des biens immobiliers du gouvernement, le GAO a examiné les progrès et le succès des agences dans la réalisation des objectifs de la stratégie de gouvernance numérique.

Ce que le GAO a trouvé

Au total, 24 agences sont tenues de respecter les dispositions de la stratégie pour une administration numérique et, selon le GAO, toutes les 24 ont déployé des efforts pour améliorer leurs services numériques destinés aux utilisateurs d'appareils mobiles.

Dans son enquête, le GAO a spécifiquement examiné six agences sélectionnées au hasard: le ministère de l'Intérieur (DOI), le ministère des Transports (DOT), l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) au sein du ministère de la Sécurité intérieure, le National Weather Service (NWS). ) au sein du ministère du Commerce, de la Commission maritime fédérale (FMC) et du National Endowment for the Arts (NEA).

Le GAO a examiné 5 années (2009 à 2013) de données de visiteurs en ligne enregistrées par Google Analytics dans chaque agence. Les données comprenaient le type d'appareil (smartphone, tablette ou ordinateur de bureau) utilisé par les consommateurs pour accéder au site Web principal de l'agence.

En outre, le GAO a interrogé des responsables des six agences pour recueillir des informations sur les problèmes auxquels les consommateurs pourraient être confrontés lors de l'accès aux services gouvernementaux à l'aide de leurs appareils mobiles.

Le GAO a constaté que cinq des six agences avaient pris des mesures concrètes pour améliorer l'accès à leurs sites Web via des appareils mobiles. Par exemple, en 2012, le DOT a entièrement repensé son site Web principal afin de fournir une plate-forme distincte aux utilisateurs mobiles. Trois des autres agences interrogées par GAO ont également repensé leurs sites Web pour mieux s'adapter aux appareils mobiles, et les deux autres agences prévoient de le faire.

Sur les six agences examinées par le GAO, seule la Commission maritime fédérale devait encore prendre des mesures pour améliorer l'accès à ses sites Web via des appareils mobiles, mais prévoit d'améliorer l'accès à son site Web en 2015.

Qui utilise les appareils mobiles?

La partie la plus intéressante du rapport du GAO est peut-être une comptabilité de ceux qui utilisent le plus souvent des appareils mobiles pour accéder à des sites Web.

Le GAO cite un rapport du Pew Research Center de 2013 montrant que certains groupes avaient recours à la téléphonie mobile pour accéder à des sites Web plus que d'autres. En règle générale, PEW a constaté que les personnes jeunes, disposant de plus de revenus, titulaires de diplômes d'études supérieures ou afro-américaines avaient le taux d'accès mobile le plus élevé.

En revanche, PEW a constaté que les personnes moins susceptibles d'utiliser des appareils mobiles pour accéder à des sites Web en 2013 comprenaient les personnes âgées, les personnes moins instruites ou les populations rurales. Bien sûr, de nombreuses zones rurales manquent encore de service de téléphonie mobile, sans parler de l'accès Internet sans fil.

Seulement 22% des personnes de 65 ans et plus utilisaient un appareil mobile pour accéder à Internet, contre 85% des plus jeunes. «Le GAO a également constaté que l’accès à Internet au moyen de téléphones cellulaires avait augmenté, principalement en raison de la réduction des coûts, de la commodité et des progrès techniques», indique le rapport du GAO.

Plus précisément, l’enquête Pew a révélé que:

  • 74% des Afro-Américains utilisent un téléphone cellulaire pour accéder à Internet.
  • 85% des personnes âgées de 18 à 29 ans utilisaient un téléphone cellulaire pour accéder à Internet, comparativement à seulement 22% des personnes âgées de 65 ans et plus.
  • 79% des personnes utilisant un téléphone cellulaire pour accéder à Internet ont un revenu d'au moins 75 000 $.
  • Seulement 50% des habitants des zones rurales utilisent un téléphone cellulaire pour accéder à Internet.
  • 74% ont un diplôme universitaire ou supérieur, contre 53% avec un diplôme d'études secondaires et 51% sans diplôme d'études secondaires.

Le GAO n'a formulé aucune recommandation par rapport à ses conclusions et a publié son rapport à des fins d'information uniquement.